fbpx

Vous souhaitez développer votre activité au travers votre site internet. Mais un site tout aussi beau et bien pensé qu’il soit ne peut pas se faire connaître tout seul dans la jungle digitale. Il existe différentes façons d’augmenter le nombre d’internautes qui se rendent sur votre site chaque jour.

3.3 milliards de requêtes sont effectuées chaque jour sur Google dans le monde. Une aubaine pour capter des consommateurs en phase active de recherche d’achat. Alors concentrez-vous d’abord sur votre référencement naturel et les liens sponsorisés sur les moteurs de recherche.

Le référencement naturel

91% des français utilisent Google comme moteur de recherche.  Les autres recherchent se font sur Bing, Qwant, Yahoo, Pages Jaunes, Lilo, Ecosia etc….

Le référencement naturel consiste à faire apparaître votre site internet dans les pages de résultats des moteurs de recherche dans les meilleures positions possibles après les liens sponsorisés. Il ne nécessite donc pas d’achat d’espace publicitaire, mais un gros travail de fond et donc du temps pour un résultat pertinent sur le long terme.

Une bonne stratégie de référencent naturel, ou autrement appelé SEO (search engine optimisation) repose sur 3 piliers : technique, contenu et popularité.

 

Le pilier technique :

D’un point de vue technique, il est important d’avoir un site web bien sécurisé : pour cela, utilisez des mots de passe d’accès à l’administration complexes et le protocole htpps.

Autre point important : votre site doit être construit en silo pour faciliter la lecture et l’indexation par les robots provenant des moteurs de recherche. Pensez à une bibliothèque mal rangée, il vous sera impossible d’y trouver un livre. Alors qu’une bibliothèque classée par genres, auteurs et titres des livres permet un accès simple et rapide aux lecteurs !

En ce qui concerne la partie technique également, les méta titres et les méta descriptions doivent être bien renseignées afin de correspondre à vos mots clés cible que vous aurez défini au préalable.

Et n’oubliez pas que 55% du temps digital se passe maintenant sur mobile. Google l’a d’ailleurs bien intégré dans ses critères de référencement naturel. Vérifiez que votre site s’affiche correctement et rapidement sur smartphone. Sinon, vous serez pénalisé dans votre référencement naturel.

 

Le pilier contenu :

Le contenu est roi quand on souhaite avoir un site internet bien classé dans les résultats naturels des moteurs de recherche.

En amont, réfléchissez à vos cibles et à la façon dont elles font leurs recherches sur internet. Définissez ainsi les mots clés qui sont pertinent pour votre entreprise.

Une fois ce travail préalable réalisé, il faudra répéter les mots clés dans le titre, en haut des pages, et dans le texte de vos pages et articles.

Afin d’éviter les répétitions trop nombreuses qui pourraient vous sanctionner, utilisez la sémantique pour trouver des synonymes, des déclinaisons, ou des cooccurrences.

Ne dupliquez pas de contenus que vous auriez pu trouver sur un site concurrent par exemple. Les robots de Google n’apprécieront pas !

Et pensez local : ancrez votre site dans votre zone de chalandise ou de service en citant votre zone d’intervention, en affichant une carte qui permettra de situer votre entreprise.

 

Le pilier popularité :

Au-delà de l’animation que vous devez faire sur les réseaux sociaux et le recueil d’avis sur Google, vous avez tout intérêt à travailler la popularité de votre site.

Pour cela, utilisez la technique du netlinking.

  • Essayez de trouver des partenaires qui accepteront de faire un lien vers votre site web à partir de leur site. Veillez alors à trouver des partenaires de qualité et influents : cela peut être des blogs, des forums ou des sites institutionnels qui sont reconnus dans votre secteur d’activité.
  • Un site populaire est un site qui bénéficie de nombreux liens de la part d’autres sites dans son domaine sémantique.  Faîtes attention à la qualité de vos liens et évitez les logiciels qui permettent de créer des liens en masse.

Les témoignages de clients sont également essentiels afin d’augmenter la popularité de votre site internet. Prenez le réflexe de leur demander de remplir un questionnaire de satisfaction qui comprendra une zone d’expression libre sur leur expérience client avec votre entreprise. Une fois leur accord obtenu sur la diffusion de leur avis, publiez-le sur votre site internet. Une autre option consiste à recueillir les commentaires des internautes lorsque vous publiez des articles sur votre site. 

 

 

Le référencement payant

Vous l’aurez compris, le référencement naturel nécessite beaucoup d’expertise et beaucoup de temps.  Afin de référencer son site internet plus rapidement, vous pouvez utiliser les liens sponsorisés (ou encore appelés SEA : search engine advertising).

Les liens sponsorisés permettent de positionner un site web dans les premiers résultats de recherche. Ils sont balisés par un signe « annonce » ou « ad » et apparaissent tout le temps devant les liens de référencement naturel en étant ciblés selon les requêtes des internautes. Sur le réseau Google, il s’agit de Google Adwords.

Dans cette partie, nous parlerons d’annonce : vous allez créer des annonces qui s’afficheront lorsqu’un internaute fera une recherche correspondant à certains mots clés que vous aurez au préalable identifié comme stratégique pour vous. L’annonce se décompose en 3 grandes parties : un titre, une url (c’est l’adresse de votre site web), et une description. Essayez d’être créatif et de vous démarquer de vos concurrents, tout en répondant aux attentes de vos futurs clients.

2 critères influencent la position des liens sponsorisés sur Google : le CPC et le quality score.

Le quality score :

Le score de qualité attribué par Google est la manière dont Google ou Bing apprécient votre annonce quant à sa pertinence pour répondre aux besoins de vos clients potentiels. Il faut donc une bonne adéquation entre vos mots clés, le texte de l’annonce et le contenu de la page de destination.

La page de destination, autrement appelée landing page, doit apporter une information pertinente par rapport à la requête de l’internaute et donc être cohérente avec le mot clé.

Le taux de clic conditionne aussi le quality score. Vos annonces bénéficieront d’un bon taux de clic si elles sont bien rédigées et pertinentes par rapports aux mots clés sélectionnés.  

 

Le CPC :

Le SEA repose sur un modèle d’achat des mots clés aux enchères. Si vous avez un bon quality score et une enchère suffisamment élevée, vous maximisez vos chances d’être bien positionné.

Le mode d’achat principalement utilisé en référencement payant est le CPC : coût par clic. Vous payez dès qu’un internaute clique sur votre annonce.

Pour déterminer son budget de référencement payant, il faut procéder en 2 étapes ;

  • analysez les enchères des mots clés en s’aidant des outils de Google ou Bing (outil planification de mots clés). Regardez également la concurrence en vous aidant de Semrush.
  • calculez ensuite votre budget en tenant compte d’un nombre d’affichages estimés et du taux de clic estimé.  Ce qui vous donne un nombre de clics auquel vous appliquez le CPC.

Les mots clés :

Sur quels mots clés se positionner en search (en dehors de votre marque) ?  Vous pouvez réfléchir aux mots clés intentionnistes pertinents pour votre activité (achat de …, location de ….), aux expressions géolocalisées, et aux expressions informationnelles (comment faire pour ….).

L’outil de Google Keyword Planner vous donnera de précieuses idées. L’auto complétion qui se fait directement dans le moteur de recherche également.

 

Conclusion

Si vous souhaitez figurer de manière rapide dans les résultats des moteurs de recherche tout en maitrisant vos coûts, les liens sponsorisés pourront vous convenir. Il faut cependant prévoir d’y consacrer un budget mensuel suffisamment important pour pouvoir émerger.

Le référencement payant peut compenser le manque de visibilité de votre site si vous venez de le lancer. Une fois celui-ci bien visible en référencement naturel, vous pourrez alors réduire votre budget de référencement payant ou tout simplement l’arrêter (si vous n’avez pas de concurrents positionnés en payant).

Dans le contexte actuel de prédominance du mobile, intégrez le fait que seuls les 2 ou 3 premiers résultats s’affichent sur la première page.

 

 

Je suis Christine Burguin, créatrice de sites web et spécialiste du référencement sur les moteurs de recherche.  Mon métier, c’est de permettre aux entreprises d’être proches de leurs clients en les rendant visible sur le web avec des sites efficaces et qui communiquent les bonnes informations.

Si vous avez une question, laissez-moi un commentaire dans l’article ou écrivez-moi à christine@burguindigital.com

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Email
Partagez