fbpx

Vous vous demandez comment bien référencer votre site et atteindre les 1ères positions en référencement naturel.

Vous êtes nombreux à vous poser la question. Chefs d’entreprise de TPE/PME, responsable communication, micro-entrepreneur…, soyez les bienvenus sur cette page. Vous allez avoir un aperçu synthétique des actions indispensables en référencement naturel et des erreurs à ne pas commettre.

Cerise sur le gâteau, je dégomme quelques mythes SEO à la fin de cet article. Alors plongez-vous dans la lecture de ce guide ultime de SEO et restez jusqu’à la fin !

Sommaire :

1 – Pourquoi référencer son site

Commençons par une définition :

Le référencement naturel regroupe l’ensemble des pratiques et des optimisations ayant pour but de faire apparaître votre site internet dans les moteurs de recherche et de gagner en visibilité par un bon positionnement. Les 3 premières positions en SEO captant plus de 75% des clics des internautes, l’enjeu est donc d’apparaitre dans les meilleures places possibles. Le jeu en vaut donc largement la chandelle !

Mais en quoi consiste donc ce jeu, justement ?

Il faut d’abord commencer par deviner quels sont les recherches des internautes qui pourraient mener à votre site.

Le jeu de piste continue ensuite en construisant et en optimisant son site pour le référencement naturel en respectant un certain nombre de règles. Sachant que Google a dans sa mallette plus de 200 algorithmes pour établir le classement des sites web pour chacune des requêtes faites par les internautes !

Sans oublier de passer par la case départ du jeu : faire indexer son site web et ses différentes pages par les robots de Google qui passent chaque jours sur des milliards d’URLs.

 

référencer son site - comment fonctionne google

Vous êtes joueur ? Vous êtes curieux ? Ou désespéré par le peu de trafic sur votre site web ? Lisez ce qui suit.

2 – Les 3 facteurs principaux pour référencer son site

Vous pourrez lire beaucoup de contenu sur les critères de référencement naturel. Car ils sont nombreux. Je vous invite à vous concentrer sur l’essentiel avec ce classement en 3 catégories : autorité, pertinence, signaux utilisateurs.

2.1 – travaillez l’autorité de votre site web

En SEO, la notion d’autorité de domaine est parfois floue. On pourrait la définir simplement comme la confiance globale qu’accordent les moteurs de recherche à un site web. Ainsi, plus l’autorité d’un site est haute, plus ses chances d’être bien référencé augmentent. Mais comment améliorer l’autorité de son site internet ?

Tout d’abord, plus votre site est ancien, plus il son autorité est forte sur les mots clés liés à votre activité. Pour autant, Google prend en compte bien d’autres critères pour établir son classement d’autorité :

  • Quantité de contenu sur la thématique
  • Structure du site : en silo, bien organisé et hiérarchisé
  • Des liens externes de qualité
  • Des liens internes pertinents avec des ancres optimisées
  • Des mentions régulières du site web sur les réseaux sociaux
  • Des pages mises à jour régulièrement.

Revenons quelques instants sur la structure du site : l’utilisateur doit pouvoir passer facilement d’un contenu à l’autre et ce, dans une logique de lecture. Il faut donc organiser votre contenu par catégories et créer des liens internes entre les pages pour orienter vos utilisateurs.

Les liens externes, appelés backlinks, sont fondamentaux pour l’autorité de votre domaine. Pourquoi ? Parce que plus un site dispose de liens pointant vers lui, plus son contenu est interessant et donc son autorité forte.

Développer l’autorité d’un site est un travail de longue haleine, qui exige des efforts réguliers pour créer de nouveaux contenus et rafraîchir les plus anciens. Déléguez et faites à un rédacteur professionnel

 

Demandez nos formules de rédaction web SEO

2.2 – faites attention à la pertinence de vos contenus

La quantité ne suffit pas, loin de là ! Google exige de la qualité. Il faut donc que vous choisissiez avec la plus grande attention vos mots clés, que vous produisiez du contenu de qualité et que vous travailliez bien votre sémantique.

Passons en revue ces 3 points :

Le choix des mots clés est la pièce du puzzle maitresse de votre SEO. Mettez-vous à la place de vos clients pour un 1er brainstorming. Puis utilisez des outils pour affiner votre réflexion et votre sélection. Pour enfin, établir une véritable stratégie de mots clés qui prendra en compte le volume de recherche et la difficulté de chaque mots clés. Sans oublier les mots clés de longue traine, qui sont des expressions de recherche de 3 mots ou plus, générant un trafic de qualité mais moins volumineux.

Le contenu de chaque page web doit être de qualité : veillez à rédiger du contenu optimisé pour le web et suivez 8 conseils pour cartonner sur le web donnés sur cette page. Le conseil numéro 4 concernant la magie des mots est particulièrement efficace. Mettez-vous au story telling et vulgarisez les termes complexes. Vos lecteurs vont adorer.

3ème point, la sémantique : Google adore la qualité. Car sa mission est d’offrir les meilleurs résultats aux questions que se posent les internautes. Quand vous rédigez vos contenus, variez votre vocabulaire avec des synonymes, des déclinaisons et des mots proches. Faites des recherches lexicales avant de vous lancer dans la rédaction : utilisez les suggestions directement dans le moteur de recherche Google et des dictionnaires.

Référencer son site, c’est loin d’être uniquement de la technique . Le contenu de qualité est essentiel !

2.3 – les signaux utilisateurs

Ce 3ème facteur de ranking prend de plus en plus d’importance. Votre site web est-il bien conçu pour la navigation sur mobile ? Se charge-t-il rapidement sur PC comme sur mobile ? Vos pages sont-elles ergonomiques ? En effet, l’expérience utilisateur ne sert pas qu’à la fidélisation et à la conversion. Elle favorise aussi le SEO.

Pour savoir si votre site donne de bons signaux utilisateurs, il faut analyser vos core web vitals, autrement dit vos signaux essentiels. La seule analyse de vitesse de chargement de page ne suffit plus. Il y a 3 indicateurs :

  • LCP : c’est le moment où le contenu le plus important en terme de taille apparaît à l’écran (texte, image…). Pour une bonne expérience utilisateur, le LCP doit se produire dans les 2,5 secondes qui suivent le début du chargement de la page.
  • FID : indicateur mesurant l’interactivité sur la page (à partir de quand pouvez-vous cliquer sur une zone, un bouton). Pour une bonne expérience utilisateur, les pages doivent avoir un FID inférieur à 100 millisecondes.
  • CLS : indicateur mesurant la stabilité visuelle (l’affichage de vos contenus est-il rapidement stable ?). Pour une bonne expérience utilisateur, les pages doivent conserver un CLS inférieur à 0,1.

 

référencer son site - suivre les core web vitals

3 – Référencer son site : les 3 erreurs à éviter

Même si vous avez tout mis en œuvre pour référencer votre site, il se peut que malgré vous, vous commettiez certaines erreurs qui vous pénalise. Heureusement, en lisant ce qui suit, vous aller pouvoir corriger le tir !

3.1 – le bourrage de mots clés

Vous l’avez compris, il est important de répéter son mot clé suffisamment souvent pour renseigner les moteurs de recherche sur le contenu dont vous parlez. Mais pas trop souvent non plus.  Il n’y a pas de règle absolue du nombre de répétitions maximum du mot clé. Le meilleur des conseils à suivre, c’est de vous fier à votre bon sens. Un texte de 500 mots qui contient 50 fois le même mot clé, c’est trop.

ℹ️ Pour compter le nombre de fois où votre mot clé apparaît sur votre page, la meilleure solution est de vous rendre directement sur la page et de faire CTRL + F. Saisissez ensuite votre mot. Il sera en sur-brillance. Vous obtenez le nombre d’occurrence.

SEO : je passe à la vitesse supérieure !

Stratégie de mots clés, cocon sémantique, rédaction SEO …

3.2 – le contenu dupliqué

Attention aux fiches produits sur votre boutique en ligne : quand vous avez plusieurs produits dans une même catégorie, la tentation est grande de copier-coller le début de la description, et ensuite de la personnaliser sur quelques éléments seulement : les dimensions les couleurs etc. Pour les robots des moteurs de recherche, cela s’apparente à du contenu dupliqué. Il vous faut donc faire preuve de créativité. Su vous vous sentez dépassé par la tâche, faite appel à un rédacteur web professionnel, qui saura produire du contenu unique et optimisé pour le SEO.

Autre piège : un concurrent qui copie littéralement votre contenu. Non seulement, il se tire une énorme balle dans le pied pour son référencement naturel. Mais il en tire une également sur le vôtre. Mais comment savoir si un concurrent a fait du plagiat ? Vous ne pouvez pas passer en revue tous les sites web ! Je vous recommande d’utiliser régulièrement deux outils pour vérifier le contenu dupliqué interne (Siteliner) et externe (Copyscape). J’ai ainsi détecté un blogueur qui avait littéralement copié 3 de mes articles de blog. Je lui ai fait supprimer son contenu illico presto ! 

3.3 – pages en erreur et liens cassés

La catastrophe nationale pour tout site web qui veut apporter du contenu de qualité et qui veut être bien référencé ! Sauf que cela arrive plus souvent qu’on ne le croit :

  • un changement d’URL suite à un changement de nom de page web : on oublie de modifier tous les liens qui dirigeaient vers cette page
  • un sommaire d’article qui a été modifié : on oublie de corriger les ancres des liens
  • une page dont le contenu est devenu obsolète que l’on supprime de son site : on oublie de supprimer tous les liens qui redirigeaient vers cette page
  • etc

Là encore, l’excellent outil Siteliner va vous sauvez la mise puisqu’il analyse tous les liens cassés. L’outil Google Search Console peut également vous alerte : il faut vous rendre dans le menu Pages/Introuvable 404 

Je veux déléguer le référencement de mon site

Pas le temps ni les connaissances

4 – Les mythes SEO à bannir de votre esprit

 

4.1 – utiliser Yoast SEO (ou un équivalent) est suffisant pour optimiser mes articles de blog

Yoast SEO, Rank Maths, SEOKEY … sont tous des outils précieux pour vous aider : ils vous donnent des indicateurs sur la qualité de votre travail. Est-ce que vous avez fait des liens externes et internes ? Est-ce que vous avez renseigné un méta titre et une méta description ? Est-ce que vos balises H2, H3 etc sont bien rédigées et comportent votre mot clé suffisamment souvent ? ….

Sauf que l’analyse humaine doit primer sur l’outil. Exemple : vous saisissez une requête cible dans l’outil au singulier et sans les accents.  Mais en bon rédacteur, vous écrivez avec les accents, varier les formules au singulier et au pluriel, et intercalez parfois 1 ou 2 mots dans votre expression cible pour être plus clair. Yoast SEO ne prendra pas en compte ces subtilités en partira du principe que le mot clé n’a pas été utilisé dans ces cas de figure. Sauf que Google st bien plus intelligent et va repérer vos mots clés même avec les fautes et des variations d’expression.

Vous voulez gagner du temps dans la rédaction optimisée pour le SEO : apprenez à rédiger un article parfaitement optimisé pour le SEO en 2 heures seulement. 

4.2 – ma page est classée numéro 1, je n’ai plus rien à faire

Vous êtes satisfait : vous avez atteint le graal, une de vos pages est classée numéro 1 sur votre requête cible. Vous pouvez ouvrir la bouteille de champagne si cela vous tente. Mais attention aux effets secondaires.

Vos concurrents vont peut-être tenter de se repositionner numéro en analysant ce que vous avez fait.

Pour maintenir votre positionnement, vous avez tout intérêt à :

  • Suivre régulièrement le classement de vos pages
  • Mettre à jour régulièrement le contenu des pages et articles les plus importants de votre site web
  • A enrichir vos contenus avec des vidéos, de nouvelles images, des infographies …

4.3 – je mets un maximum d’images pour optimiser mon SEO

On arrive justement au contenu enrichi. Oui, c’est très bien de mettre des photos et illustrations sur votre site internet. Cela contribue au référencement naturel de 2 façons :

  • Vous gardez les internautes sur votre site plus longtemps car la plupart des utilisateurs regardent plus les photos que les textes.
  • L’attribut ALT des images donne des indications sur les mots clés utilisés

Attention toutefois à ne pas mettre images en majorité sur les pages que vous souhaitez optimiser pour le SEO. Gardez en tête que Google adore le contenu sous toutes ces formes : texte, image, vidéo … Ses robots détectent des balises HTML (textes) et des attributs ALT(images) avec les mots clés.

Si vous menez les actions vues précédemment, vous aurez posé les fondements pour bien référencer votre site internet.

Mais vous pourrez constater rapidement que choisir ses mots clés n’est pas chose évidente. Que publier du contenu de qualité et régulièrement ne l’est pas non plus. Et qu’auditer régulièrement sont site l’est encore moins. C’est là que je peux intervenir pour vous.

Je suis Christine Burguin, créatrice de sites web et spécialiste du référencement sur les moteurs de recherche. Mon métier, c’est de permettre aux entreprises d’être proches de leurs clients en les rendant visible sur le web avec des sites efficaces et qui communiquent les bonnes informations.

Si vous avez une question, contactez-moi sur cette page.

Webmarketing

Déléguez à un expert de confiance

Ces articles pourraient également vous plaire …

Conseil en webmarketing pour les TPE et PME 

Conseil en webmarketing pour les TPE et PME 

Qu’est-ce que le webmarketing ? Comment obtenir les meilleurs conseils en webmarketing ? Le webmarketing est un des moyens les plus efficaces et les moins couteux pour permettre aux petites entreprises de gagner en visibilité et notoriété. Le digital apporte aux TPE...

lire plus
Pourquoi écrire un article de blog ?

Pourquoi écrire un article de blog ?

Découvrez les 3 raisons qui vont vous concaincre d'écrire des articles de blog régulièrement. En tant qu’entrepreneur, Directeur Marketing ou Communication, vous entendez souvent qu’il faut écrire des articles de blog. Pourtant, vous hésitez à vous y mettre. L’idée de...

lire plus
Les 7 qualités indispensables d’un site web

Les 7 qualités indispensables d’un site web

Les qualités d’un site web pour qu’il soit performant et rentable sont au nombre de 7. Chiffre porte-bonheur ou pas, vous trouverez ici les clés pour vous assurer que votre site internet soit de qualité et puisse satisfaire vos internautes. Et ainsi bénéficier de plus...

lire plus
Les 9 étapes indispensables pour la création d’un site web

Les 9 étapes indispensables pour la création d’un site web

Si vous en êtes au stade de vous demander quelles sont les étapes de la création d’un site web, c’est que vous êtes convaincu de son utilité pour votre entreprise. Que votre activité s’adresse à des particuliers ou à des entreprises. Pour autant, vous avez conscience...

lire plus
Combien coûte un site internet ? Les prix minimum

Combien coûte un site internet ? Les prix minimum

Vous vous demandez quel est le prix un site internet. Vous rêvez d’un site qui fera décoller votre business, vous apportera du chiffre d’affaires et sera la vitrine de votre entreprise. Et vous avez entendu tout et son contraire sur le budget nécessaire. Bien sûr,...

lire plus
Remonter dans les recherches Google : 6 astuces imparables

Remonter dans les recherches Google : 6 astuces imparables

Vous vous demandez comment faire remonter votre site internet dans les recherches de Google ? Et vous n’êtes pas le seul …. Tout le monde veut être positionné sur la première page avant ses concurrents. Et c’est bien compréhensible puisque la 1ère page de Google...

lire plus
Bien choisir ses mots clés pour Google

Bien choisir ses mots clés pour Google

Bien choisir ses mots-clés est capital pour apparaître dans les premières positions sur Google. Plus de 70% des internautes cliquent sur les 3 premiers résultats et ne vont pas au-delà. La question se pose donc : comment bien choisir ses mots-clés pour émerger face...

lire plus

Recevez le guide ultime pour être enfin numéro 1 sur Google grâce au référencement naturel

 

 

Téléchargement réussi.

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez